Home
  • Home
  • News
  • Le message de l’évêque Ibrahim Ibrahim au Pape François

Le message de l’évêque Ibrahim Ibrahim au Pape François

12 May 2017 News


Un petit message que j’ai remis personnellement hier au Pape François:
Très Saint Père,
Merci pour Votre ministère et pour Votre coeur de Pasteur. Je suis l’évêque des Melkites
catholiques du Canada qui célèbrent cette année le jubilé du cent vingt-cinquième
anniversaire de la Fondation canonique de leur Paroisse Saint-Sauveur à Montréal.
Nous sommes fiers de faire partie de l’Église de Québec qui continue de vivre et de
témoigner la joie de l’Évangile dans un monde auquel manquent la joie et la foi.
Moi même, ainsi que tous les chrétiens Moyens-Orientaux qui vivent au Québec, nous
venons d’une église éprouvée par les guerres et la violence. Nous avons beaucoup de
défis, mais nous sommes bénis d’être une église qui ne connaît pas le repos, une église
qui partage les sentiments des chrétiens des catacombes.
Durant mes 15 années d’épiscopat, j’ai toujours été rassuré par la foi de mes confrères,
les évêques de Québec, par leur façon de porter la croix et par leur détermination. Je suis
certain que, malgré les difficultés que nous vivons, le Seigneur est toujours avec nous.
Très Saint Père, je profite de cette occasion pour Vous remercier de Votre visite en
Égypte. J’ai été présent, et j’ai eu la chance de constater personnellement les réactions les
gens et de suivre aussi les échos de Votre visite à travers les médias. Vous avez construit
un pont de rencontre et de dialogue dans un monde qui a besoin de ce courage
évangélique, d’ouverture et de paix.
Très Saint Père, Votre rôle est primordial et essentiel pour vaincre la violence par l’amour
chrétien et la charité.
C’est pourquoi, au nom de mes diocésains, réfugiés syriens et immigrants libanais,
palestiniens, égyptiens, irakiens et jordaniens, qui sont devenus de fiers québécois et
canadiens, je Vous remercie de tout coeur.
Je me permets à la fin de vous transmettre, Très Saint Père, les souhaits de nos fidèles de
voir un jour tous les chrétiens célébrer ensemble Noël et Pâques dans le monde entier.
Merci !


Share