Samedi, avril 13, 2024
No menu items!

"My sheep hear my voice,
and I know them, and they follow me."
John 10:27

HomeNouvelles et événementsUn million de personnes se réunissent à Montréal

Un million de personnes se réunissent à Montréal

Un million de personnes se réunissent à Montréal

Saint Frère André meurt le 6 janvier 1937 à l’âge de 91 ans.

Durant une semaine, près d’un million de visiteurs
sont restés de longues heures
sous la pluie glaciale et le grésil et même des journées à -30 degrés
attendant de voir le frère André,
fondateur de l’Oratoire Saint Joseph
une dernière fois

une personne qui les a marqués pour la vie par ses nombreux miracles

plus de 500 pompiers et 500 policiers se relaient pour assurer l’ordre dans la crypte
où le corps du frère André est exposé en chapelle ardente

Ils invitent les visiteurs à ne pas s’arrêter,
ne leur laissant que quelques secondes devant le cercueil ouvert.
Chaque jour, 75 000 à 100 000 personnes défilent devant le frère André.

Lors des funérailles, ils sont trois fois plus nombreux à tenter de s’approcher du cercueil

La crypte demeurera ouverte aux fidèles même la nuit
Les gens viennent de partout pour rendre hommage au frère André.

Aux États-Unis, des trains spéciaux arrivent du
Maine, du Massachusetts, du Connecticut, du Rhode Island, du New Hampshire et du Vermont

Plusieurs font même le voyage en avion
comme un pèlerin de San Francisco dont le fils aurait été guéri par le frère André

Un millionnaire new-yorkais, quant à lui, parti tous les matins vers Montréal
et rentre chaque soir chez lui par avion pendant huit jours, même après les funérailles.

Il emmenait avec lui chaque fois quatre ou cinq personnes.

Le jour des funérailles, le réseau régulier de tramways ne suffit pas à la demande
La compagnie remet en fonctions des anciens véhicules

Les funérailles ont eu lieu à la Cathédrale de Montréal

L’évêque coadjuteur de Montréal Mgr Georges Gauthier
demanda l’exégèse de son cœur
Cette tradition jadis répandue en France
consistait à extraire le cœur des rois
avant de les porter en terre

Son cœur est exposé à l’oratoire Saint Joseph jusqu’à aujourd’hui.

Sources:

Site officiel de l’oratoire St-Joseph
https://www.saint-joseph.org/fr/en-souvenir-du-6-janvier-1937/

Texte accompagnant le clip intitulé La veille des funérailles du frère André (film tourné le 7 janvier 1937, 6 min 58 s) [archive], tiré des archives de la SRC, série L’oratoire Saint-Joseph : le miracle du frère André [archive], clip no 2.

Le Devoir, 7 janvier 1937, pages 1, 3 et 10, « Décès du frère André (Alfred Bessette) » [archive], sur Bilan du siècle, de l’Université de Sherbrooke [archive] (consulté le 6 octobre 2010).

RELATED ARTICLES

Most Popular