Sainte Gianna Beretta Molla

Sainte Gianna Beretta Molla

Elle est la sainte patronne de la Fondation catholique Sel et Lumière média. Le père Thomas Rosica, csb, l’a choisie dans les premières années de l’organisation. Il la voyait comme un modèle important pour l’Église et pour le monde d’aujourd’hui. Sa vie était imprégnée de l’Évangile. Lors de sa béatification, en 1994, le cardinal Carlo Maria Martini, à l’époque archevêque de Milan, la décrivait comme « femme, médecin et amoureuse de la vie ». Gianna Molla a été canonisée le 16 mai 2004 par le saint pape Jean-Paul II, une figure qui a aussi marquée l’histoire de Sel et Lumière.

Gianna était la 10e de treize enfants. Dès son jeune âge, elle voyait sa vie comme un cadeau merveilleux. Elle était animée d’une foi profonde et nourrie par une vie de prière constante. Elle a reçu son diplôme en médecine et chirurgie de l’Université de Pavia en 1949. L’année suivante, elle a ouvert une clinique médicale à Mesero en Italie. Puis, en 1952, elle s’est spécialisée en pédiatrie à l’Université de Milan, et s’est concentrée davantage sur les mères, les bébés, les personnes âgées et les pauvres.

Par sa vie, Gianna revêtait les vertus du Christ. À la fin de sa vie, elle a posé un geste héroïque. Pendant une grossesse, ses médecins ont trouvé des tumeurs sur son utérus. De peur que sa vie ne soit en danger, ils lui ont proposé de mettre fin à sa grossesse et d’avorter son bébé, et de les retirer. Toutefois, elle a refusé l’avortement pour sauver la vie de son enfant. Quelques jours avant sa naissance, Gianna a déclaré : « Si vous devez choisir entre moi et l’enfant, n’hésitez pas : choisissez l’enfant – j’insiste. Sauvez-le ».